3MAI 1791 première page

p 270 de notre ancien blog sur Skynet

MAZUREK 3go MAJA

 

 

 

Witaj majowa jutrzenko,
Świeć naszej polskiej krainie,
Uczcimy ciebie piosenką,
Która w całej Polsce słynie.

Witaj maj, piękny maj,
U Polaków błogi raj.

Witaj dniu trzeciego maja,
który wolność nam zwiastujesz.
Pierzchła już ciemiężców zgraja.
Polsko, dzisiaj tryumfujesz!

Witaj maj, piękny maj,
U Polaków błogi raj.

Nierząd braci naszych cisnął,
Gnuśność w ręku króla spała,
A wtem trzeci maj zabłysnął –
I nasza Polska powstała.

Witaj maj, piękny maj,
Wiwat wielki Kołłątaj!

Ale chytrości gadzina
Młot swój na nas gotowała,
Z piekła rodem Katarzyna
Moskalami nas zalała.

Chociaż kwitł piękny maj,
Rozszarpano biedny kraj.

Wtenczas Polak z łzą na oku
Smutkiem powlókł blade lice
Trzeciego maja co roku
Wspominał lubą rocznicę.

I wzdychał: Boże daj,
By zabłysnął trzeci maj!

 

Na ustroniu jest ruina,
W której Polak pamięć chował,
Tam za czasów Konstantyna

Szpieg na nasze łzy czatował.

I gdy wszedł trzeci maj
Kajdanami brzęczał kraj.

W piersiach rozpacz uwięziona
W listopadzie wstrząsła serce,
Wstaje Polska z grobów łona,
Pierzchają dumni morderce.

Błysnął znów trzeci maj
I już wolny błogi kraj!

Próżno, próżno, Mikołaju
Z paszcz ognistych w piersi godzisz,
Próżno rząd wolnego kraju
Nową przysięgą uwodzisz.

To nasz śpiew: wiwat maj!
Niech przepadnie Mikołaj!

O zorzo trzeciego maja!
My z twoimi promieniami
Przez armaty Mikołaja
Idziem w Litwę z bagnetami.

Wrogu, precz! Witaj maj
Polski i litewski kraj!

  

23 kwietnia 1831, Kałuszyn

Quand la ville de Mons exposait la Constitution polonaise du 3 mai

692 MONS MUNDANEUM un exemplaire de la Constitution du 3 mai 1791

La Constitution du 3 mai 1791 ,la première du genre en Europe et la deuxième dans le Monde après la Constitution des Etats Unis d’Amérique est exposée au Mundaneum à Mons rue de Nimy,76 depuis hier 9 mai 2017.

Konstytucja 3 maja 1791, pierwsza tego typu w Europie i drugą na świecie po konstytucji Stanów Zjednoczonych Ameryki, jest od wczoraj 9go Maja 2017, wystawiona w Mundaneum w  7000 Mons Rue de Nimy 76 .

1DSC00742.JPG

23 mai.jpg

Ce samedi une archiviste des Archives de Varsovie guidera les visiteurs au long de l’exposition qui est dédiée à cette Constitution du 3 mai 1791 dans le cadre de la vision actuelle sur l’Union européenne en montrant l’influence de cette constitution polonaise du XVIIIe siècle sur l’histoire de l’Europe et son orientation pacifique.

 

3DSC00740.JPG

L’inauguratin de l’exposition dédiée à ce moment de l’histoire de la Pologne a permis d’entendre Mr Colot de la section culturelle de l’UE, Me Katia VANDENBORRE du FNRS/ULB et notre Consul Honoraire de la République de Pologne, Philippe GODEFROID tout à gauche à la tribune

4DSC00732.JPG

5DSC00737.JPG

 

6DSC00744.JPG

7DSC00748.JPG

La séance était rehaussée par la présence de Madame la Consule de Pologne ,Agnieszka PACIOREK,la délégation de la présence polonaise au SHAPE, de Mr Andrzej  PAKULSKI président de  Fondation Polonia International à Bruxelles (avec l’écharpe rouge) et de KOZLOWSKI ALEXANDRE,le V/président de l’Union des Polonais de Belgique, consulté pendant la préparation de l’événement (photo 6).

Stéphanie MANFROID,à droite sur la photo 8 ci-dessous,  archiviste au Mundaneum ,avait d’ailleurs participé à Binche à la fête polonaise de Pâques pour y rencontrer la Communauté Polonaise.

Elle a « sorti » plusieurs revues ,documents, affiches  des archives du Mundaneum à Mons qui sont exposées toute cette semaine et vous invite ce samedi a-m pour les visites commentées par l’historienne venue de Varsovie.

8DSC00734.JPG

 

Szanowni Państwo,

 

mam przyjemność przekazać Państwu informację o trwającej wystawie w Mundaneum w Mons.

Wystawa dotyczy Konstytucji 3-go Maja i jest przygotowana przez Archiwum Akt Dawnych w Warszawie. 

Wystawa będzie dostępna do najbliższej niedzieli 14 bm. (włącznie).

www.mundaneum.org

Z wyrazami szacunku, 

Agnieszka Paciorek Wicekonsul Wydział Konsularny 

Ambasada RP w Królestwie Be

9DSC00736.JPG

Régine FABJANCZYK et Thérèse OGONOWSKA de Ressaix au Mundenaum ce mardi

et encore samedi pour la prestation de Anna CZAJKA venue de Varsovie.

10DSC00756.JPG

 

11DSC00752.JPG

Anna CZAJKA est la Directrice du Laboratoire Central de la Conservation des Archives de l’Etat à Varsovie POLOGNE avec Jean Pierre DEPLUS qui préside la gestion du MUNDANEUM.Ils sont à la genèse de cette présentation à Mons, de la Constitution Polonaise du 3 mai 1791.

DSC00757.JPG

Anna CZAJKA guide un groupe d’Espérantistes venus de Bruxelles .Ils parlent l’Esperanto mais  Anna CZAJKA s’exprime dans un français impeccable.

640n° NARODOWE SWIETO KONSTYTUCJI 3 MAJA 1791 W BRUKSELI

3MAI.jpg

Mr Artur HARAZIM ,Ambassadeur de la république de Pologne auprès de la Belgique et Mr STARZYK Jaroslaw, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Pologne auprès de l’Union Européenne ont célébré à Bruxelles, la Fête Nationale Polonaise du 3mai 1791.

Une grosse  réception  a réuni plusieurs centaines de personnes au Cercle de Lorraine , place Poelaert le vendredi 29 avril 2016 à midi.Elle a réuni les membres de la Communauté Polonaise en Belgique et de nombreux invités amis de la Pologne.

Nous représentions les associations polonaises issues des anciennes vagues d’émigration en Belgique, pas assez présentes à cette réception au cours de laquelle nous avons beaucoup expliqué qui nous sommes dans le pays ; comment nous réussissons à remotiver un sentiment d’appartenance auprès des Anciens Polonais, relatés la situation actuelle de la vieille communauté polonaise tellement intégrée,trop…et son bouillonnement culturel vivace , permanent à vivre ensemble lors de la prochaine Majowka de Comblain la Tour à Millennium.

L’ambiance était chaleureuse, amicale, et les nouveaux contacts,très nombreux, enrichissants et très prometteurs.

 

 

DSC08505.JPG

 

DSCN0908.JPG

DSCN0901.JPG

DSCN0907.JPG

 

DSCN0895.JPG

DSCN0909.JPG

DSCN0912.JPG

 

 

DSCN0904.JPG

DSC08501.JPG

 

p 179 le 3 mai Fête de la Constitution du 3 mai 1791

Le 3 mai la Pologne fête la Constitution du 3 mai

Ce jour-là,la Pologne et les Polonais dans le monde entier célèbrent cette Constitution du 3 mai 1791.

Les cérémonies se sont déroulées à Bruxelles à la Colonne du Congrès auprès de la Tombe du Soldat inconnu et à Paris ,le cortège des Polonais de France a défilé sur les Champs Elysées jusqu’à l’Arc de Triomphe et la Tombe du Soldat Inconnu.Là-bas,c’est la fanfare polonaise Harmonia de Bully-les-Mines qui a animé le défilé et c’est notamment Alexandre ADAMIAK, le fils de notre Benoît ADAMIAK qui a ranimé la flamme au tombeau du Soldat Inconnu.

Harmonia à Paris en 2008
Cérémonie de 2008 à Paris:Alexandre ADAMIAK et Isabelle,la fille de Edmond OWCZAK de la Maison de la Polonia de France,les descendants des anciens Polonais de France,les Westphaliaki.Voilà comment on transmet aux générations futures

 

Les photos de la cérémonie à Bruxelles sont sur la portail www.polonia.be, à droite sous les commentaires ,le premier des liens:PORTAL POLONII BELGISKIEJ.Ouvrez et cliquez sur:

Bruksela:rocznica uchwalenia konstitucji 3 maja

 3 MAI BXL 2009


3 MAI BXL 2009.jpg 2

3 MAI BXL 2009.jpg 3

puis sur « wiecej » pour le reportage et « zdjecia »pour toutes les autres  photos.

La constitution du 3 mai 1791 fut rédigée pendant la diète de 4 ans, par des nobles sous le règne du dernier roi de Pologne et grand-duc de Lituanie Stanislas II. Elle fut un acte législatif majeur, une référence dans l’histoire de la Pologne, de la Lituanie et des autres nations de l’ancienne Union du Royaume de Pologne et du Grand-Duché de la Lituanie. Elle fut aussi la première constitution en Europe si on excepte toutefois la constitution corse (1755)

 

Elle aborde plusieurs points importants :

  • Les bourgeois sont désormais représentés à la Diète, et ont la possibilité de faire carrière dans l’administration 
  • Un noble ou bourgeois pauvre ne peut pas assurer le rôle de représentant, car il pourrait être tenté de servir des intérêts des puissants 
  • On rétablit la monarchie héréditaire : la famille de Saxe est choisie pour gouverner 
  • Les paysans sont désormais soumis à la juridiction de l’État et non plus à celle de leurs seigneurs.
  • Il est également permis aux paysans de quitter les terres sur lesquelles ils travaillent, et ceux ayant servi dans l’armée sont libres, c’est-à-dire qu’ils ne sont plus serviles et n’ont plus de corvée à accomplir ;
  • L’armée, objet de toutes les pressions de la part des co-partageants,les puissances qui se partagent traditinnellement la Pologne, voit son nombre fixé à 100 000 soldats 
  • Au niveau de la gestion territoriale, on institue des commissions locales pour administrer le droit public et veiller au bon respect des lois 
  • Pour assurer la garde du pouvoir exécutif, la « Garde des Lois de la Nation » est assurée par le roi, le primat et 5 ministres.

 

 

En 1770, le Siècle des lumières qui balayait l’Europe prit enfin racines en Pologne. Le nouveau roi, Stanislas Auguste Poniatowski (ancien protégé de la Grande Catherine de Russie) entreprit délicatement des réformes et le Siècle des lumières polonais adopta une tonalité nationaliste

A cette époque, la Russie, la Prusse et l’Autriche menaçaient ses frontières. Le premier partage de 1772 servit de réveil et permit au parti réformiste du royaume de passer une législation qui viendrait en aide à l’État.

Les réalisations des réformistes incluaient l’établissement d’une Commission sur l’Instruction publique et d’une armée grande et moderne.

Leur réalisation la plus spectaculaire fut l’adoption de la Constitution du 3 Mai en 1791.

Elle garantissait l’égalité politique totale aux habitants des villes et plaçait les paysans sous la protection de l’État.

Elle tentait de créer un système de législations modernes en Pologne qui abolirait le liberum veto – procédé qui avait muni la noblesse de pouvoirs presque illimités. 

En effectuant une transition rapide d’un système d’anarchie féodale désuet en une monarchie constitutionnelle moderne, la Constitution était conçue pour abolir les abus de pouvoir qui avaient empoisonné la Pologne depuis des siècles. 

Tous les titres aristocratiques furent abolis et la dicte accorda le titre héréditaire de duc à plusieurs familles, en reconnaissance des services rendus à la nation.

La Constitution eut pour effet de provoquer la Grande Catherine qui sentit sa suprémacie sur la Pologne,bien menacée. Elle voulait conserver le pouvoir. Elle riposta en ordonnant à ses armées d’écraser le nouveau gouvernement et créa la confédération de Targowica, un groupe opposé aux réformes et qui voulaient conserver le pouvoir.

Bien que les polonais eussent conservé l’espoir de former une union avec le successeur de Frédéric le Grand, contre la Russie, la Prusse choisit plutôt de s’approprier un plus grand nomb
re de territoires polonais.

Contre toute attente, la nouvelle armée polonaise résista aux attaques de la Russie. Mais le roi perdit du pouvoir et contre son gré, rejoignit la Confédération de Targowica.

Le résultat immédiat fut le deuxième partage de la Pologne de 1793. 

Les Autrichiens ne participèrent pas directement au deuxième partage du territoire polonais mais la Pologne subit assez de dommages pour  être réduite à l’état d’excédent politique entre la Prusse et la Russie. Encore une fois, la dicte polonaise s’inclina devant les pressions et scella les termes de l’accord.

Au cours des crises qui suivirent, la Constitution du 3 Mai servit de lueur d’espoir au peuple polonais.