C'était l'époque où apprenant que les Oblats pensaient revendre leur domaine de Ressaix déserté par les Polonais du coin, nous avons organisé plusieurs fêtes là-bas et prouvé qu'avec un peu d'effort, on arrivait à y ramener du monde . Lors de la dernière de nos fêtes " aux baraques", on y a mis 170 personnes 

                                              892369_710656165653646_3364627748659131487_o

Bien que ce soit la salle la plus chère que l'on ait payée, cela a duré jusqu'au moment où nous avons compris ,enfn, que notre curé polonais n'était pas intéressé et qu'il préférait la paix qu'il s'est fabriquée les trente dernières années plus tôt que des gens qui viennent le déranger pour mille problèmes et ces organisateurs polonais avec tous les tracas de location de sa salle . Pas à donner et reprendre les clés, pas à nettoyer une salle très sale avant de louer, pas de soucis d'électricité et des plombs qui sautent, pas de soucis de chauffer  à temps une salle humide et très froide, débloquer les sorties de secours signalées, pas de soucis de bombonne de gaz, pas de soucis de tables de chaises, pas de soucis de la consommation d'eau (Ah! Ah! Ah! c'était de l'eau de pluie !) Son salaire mensuel de l'Etat belge et en revendant deux pigeons de concours de son élevage, il gagnait assez pour une année (voyez sur internet ses reportages commerciaux chez les colombophiles en Pologne:Kontakt (golebiejannsen.be)) .

Soit, c'était le bon temps; c'était bien chaleureux et des dizaines de Polonais de la région du Centre et de partout en Belgique, ont découvert l'endroit qu'ils ne connaissaient pas du tout, pas du tout, pas du tout;

Il nous reste de beaux souvenirs et les commentaires sur l'endroit .Nous n'avons aucun regret de cette collaboration et nous sommes encore dans une salle paroissiale,mais à Binche.

Plusieurs personnes ne sont plus là aujourd'hui . Nous revoyons ces images avec tendresse.

C'était l'époque aussi, quand les autorités polonaises avaient  de la considération pour les anciens Polonais en Belgique. Voyez le Consul Jean Cybulla bienveillant avec la vieille communauté polonaise. Et puis,... les temps ont changé et tous ces drôles de Polonais qui ne votaient pas aux élections polonaises, ont été ...oubliés.

p 442 1maj w Ressaix Binche Stara Polonia w Osrodku Maximiliana Kolbe

 

La fête du 1e mai 2012 au Centre Culturel Polonais de Ressaix a été un événement exceptionnel à plus d’un titre.Comme à chaque fois ,il a fallu redessiner plusieurs fois le plan des tables , refuser du monde et nous en sommes vraiment désolés.

Cette fête annuelle permet le rassemblement de la Communauté Polonaise du Centre et des vrais amis des Polonais: les « Polonais » ?…C’est chez nous. Il n’y a a pas d’invités privilégiés, pas de places d’honneur, pas de courbettes aux personnages titrés et chacun paie son entrée. 

Chaque Polonais est important et ses amis aussi.

Premier inscrit, premier placé.C’est un principe acquis, hautement apprécié et qui assure ainsi la réputation des « Polonais du Centre »..

Cette fête permet surtout la découverte du  Centre Historique Polonais de Ressaix, créé au lendemain de la guerre dans les baraques du  « Camp Roland », financé par les mineurs polonais.

Nous y avons cette fois encore, accueilli des dizaines de familles polonaises de la région du Centre, de grands groupes en  famille , nos amis polonais de la grande région de Charleroi, ceux du Borinage dont certains connaissent Ressaix depuis plus de 50 ans , aussi les Polonais de Liège, du Limbourg,du Luxembourg, de Bruxelles,  du Nord pas de Calais

SAM_0856.JPG

ainsi qu’à droite, une Polonaise de la Communauté Polonaise du…Vénézuela.

SAM_0983.JPG

 

SAM_0966.JPG

SAM_0967.JPG

 

SAM_0968.JPG

 

SAM_0986.JPG

Jan Cybulla, consul de Pologne à Bruxelles ,au-delà de sa présence  officielle, témoignait    davantage des liens affectifs des autorités polonaises avec tous les nombreux représentants de la vieille émigration polonaise .Le consul Jan Cybulla  a été à cette fête de Ressaix, constamment entouré,concerné,occupé par des amis ,des amis polonais qui lui sont réellement  très proches .

Vous avez déjà visionné le reportage de Radio Roza (radio Rouja – radio  » la rose » de Bruxelles ) qui a pu mesurer l’importance d’une vraie fête polonaise., l’importance de la Communauté Polonaise du Centre, l’importance des relations culturelles belgo-polonaises du Centre.

http://www.radioroza.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=1941:polacy-z-regionu-centrum&catid=160:video-radio-roa&Itemid=610

Voic les photos de Yvette Poplawska-Matuszak de Sint Truiden, ci-dessous en conversation avec Christian Kucinski de Polonia Hainaut

http://www.mmwroclaw.pl/blog/entry/288787/%C5%9Awi%C4%99to+pierwszomajowe%2C+w+centrum+Europy+-+Ressaix..html

 

SAM_0935.JPG

 

http://radioroza.eu/index.php?view=category&catid=217&option=com_joomgallery&Itemid=579

Elle a découvert Ressaix, le Centre dont elle n’a jamais,jamais entendu parler et en Belgique,c’est courant.

Quelques photos du groupe de la région de Mons

DSC02146.JPG

DSC02150.JPG

DSC02132.JPG

 

DSC02124.JPG

Voici nos images sur cette fête, exceptionnelle par le travail du comité organisateur, le nombre de personnes présentes à Ressaix, par les 2 repas oui deux repas sur la journée, que notre équipe polonaise aux cuisines a préparé, par le service salle plus que dévoué,  par l’ambiance polonaise jusqu’aux petites heures,par l'orchestre de Benoît Adamiak de France et puis par notre Jules Dominianczyk mieux connu et demandé maintenant partout.

SAM_0972.JPG

SAM_0964.JPG

 

SAM_0965.JPG

SAM_0849.JPG

SAM_0898.JPG

 

SAM_0901.JPG

SAM_1016.JPG

 

SAM_0902.JPG

 

SAM_0881.JPG

SAM_0969.JPG

 

De la joie, de la bonnne humeur, des retrouvailles,des rencontres, des plaisirs partagés

SAM_1021.JPG

 

SAM_1014.JPG

SAM_0865.JPG

SAM_0894.JPG

 

SAM_0929.JPG

SAM_0975.JPG

SAM_0955.JPG

 

SAM_0993.JPG

SAM_0994.JPG

SAM_0852.JPG

 

SAM_0885.JPG

Les 50 ans de mariage de Cieslaw SAJDAK,c’est le couple ci-dessous; on les a félicité, toute la salle.

Le baiser de Caroline à son mari c’est pour le plaisir d’être heureux à une fête entre amis.

SAM_0988.JPG