Voilà des années que nous sommes partis chez les Polonais en France , tout comme nous l'avons fait en Belgique, pour voir , comparer avec notre région du Centre.

C'était un lundi de Pâques en 2008

Nous avons découvert  vite qu'il était possible d'organiser de grandes fêtes polonaises et nous avons commencé à essayer de comprendre pourquoi il ne se passait rien, plus rien de rien auprès d'une énorme présence polonaise autour de La Louvière, Binche .

En une dizaine d'années , nous avons démontré que tout était possible ; surtout qu'il y avait énormément de Polonais dans la région du Centre et que les échanges Polonia de France, Polonia de Belgique étaient merveilleux.

Voyez les vidéos des dernières fêtes polonaises dans la salle paroissiale St Ursmer à Binche ( Les Polonais du Centre dans You Tube)

1. Voilà la copie des nos toutes premières relations avec Haillicourt près de Bully les Mines dans le Nord pas de Calais

2. suivi de nos premières impressions alors en 2008

3. suivi de notre dernier déplacement à Haillicourt en 2020

1

p 31 HAILLICOURT POLSKI FESTIVAL

Nous sommes retournés en Pologne ce lundi de Pâques.

Notre Pologne à nous, celle de nos parents et de nos grand-parents, celle qui a accompagné toute leur jeunesse et puis notre enfance à nous, ici en Belgique alors qu’ils étaient détachés la Pologne, isolés des autorités consulaires de l’après-guerre et contenus, confinés autour de leur charbonnage , encadrés et dirigés par l’action  pastorale très sectère, obtue, des paroisses polonaises parce qu'elles furent bien longemps soutenues par l’aide financière de la CIA de Munich ( Free Citizen Europe) et même oui, oui,oui, plus discrète, inavouée ,clandestine  , mais avérée de la PRL communiste.

C’est au travers de Radio-Lille , après la journée à la mine, « dniówka »,chaque soir après soir et, par la lecture du Narodowiec qu’ils échappaient à leur condition, qu’ils se reliaient à la Pologne mais, c’était la Pologne des bassins miniers qui s’étirent du Pays de Liège jusqu’au bout du Nord Pas-de-Calais.

Edziu NAPIERAŁA, président du comité de Quartier de la fosse n°6 à Haillicourt était très heureux de nous inviter chez lui, chez nous, en France. A l’ouverture de son 4e festival polonais, il était extrèmement fier de présenter « les Polonais du Centre », » les Belges », ses invités d’honneur, aux représentants de la Maison de la Polonia de France, à ceux du  Kongres Polonii Francuskiej, au maire et son conseil municipal ,à toute la tablée d’honneur composée de personnalités du Nord Pas-de-Calais d’origine polonaise, à toute la communauté polonaise qui remplissait la salle de la Lampisterie et à tous les musiciens, tous, très émus , fiers aussi de notre présence, tout comme nous.

HAILLICOURT fosse n°6 La lampisterie

 

Haillicourt, au bout des corons rénovés et coquets comme toutes les communes traversées, le site de la fosse n°6 et la salle de La Lampisterie

Edziu Napierala,Jean-luc Dupont,Christine Szewczykowski,Rybski Richard

Notre ami Edziu Napierała d’Haillicourt , Jean-Luc Dupont d’Houdeng-Aimeries, Christine Szewczykowski de Achicourt et Richard Rybski ,vice-président du Kongress Polonii Francuskiej, président de la société musicale polonaise Harmonia de Bully les Mines
 

12h30 la salle est rempie.Les Boleros commencent à foutre l'ambiance
 

 

Il est 12h30. La salle de La Lampisterie d’Haillicourt est pleine à craquer. Les Bolero’s mettent déjà l’ambiance. Ca va danser jusqu’au soir ! 

Le Festival Polonais du Lundi de Pâques, c’est 4 orchestres polonais du Nord de la France qui se suivent; c’est aussi un grand repas; c’est aussi une grande piste de danse qui ne désemplit pas; c’est des centaines de familles de Polonais qui se retrouvent et, pour nous , qu’ils étaient ravis d’accueillir comme des frères retrouvés, des embrassades, des présentations, des accolades, des explications, des rires, des larmes, des verres qui arrivent de partout, des anecdotes , des invitations, des promesses de se revoir, des questions, des histoires racontées les uns aux autres pour expliquer aux « Français » que nos parents ont vécu , que nous vivons , chez nous, autour de La Louvière, Binche dans le Centre, de la même façon, dans les mêmes paysages, dans les mêmes corons, avec d’autres Polonais, beaucoup d’autres Polonais, et avec des amis des Polonais qui ne pensent que …à la Pologne.

Jean-Luc DUPONT, directeur de l’Instytut Badań Polonijnych w Regione Centre a expliqué à Madame et Monsieur Wawrzyniak les fondements et les objectifs du cercle d’études  créé par « les Polonais du Centre ». Il a retenu les spécificités de la maison de la Polonia de France, l'historique du Kongres des Polonais de France . Invité aux futures manifestations polonaises dans le Nord et à Paris par Monsieur  Richard RYBSKI, président de Harmonia de Bully-les Mines et vice-président Kongresu Polonii Francuskiej, il a d’abord promis d’exposer dès son retour en Belgique, toute la chaleur et la sincérité qu’il a ressenties auprès d’eux.

Madame Wawrzyniak de maison de la Polonia de France et son mari Maryan musicien lui aussi et attentif aux prestations des Wesole chlopaki

 

 

Madame Wawrzyniak de la Maison de la Polonia de France et son mari Maryan, musicien lui-aussi, attentif aux orchestres ; ils portent tous deux avec fièreté notre insigne, l’aigle polonais des « Polonais du Centre ». Nous portons maintenant le leur, celui du Kongres des Polonais de France.

p 32 ORKIESTRY z FRANCJI chętnie zagrają w BELGII

FESTIVAL POLSKI w HAILLICOURT

Nous nous sommes déplacés dans la Pas-de-Calais parce que le « Festival Polski » d’Haillicourt programme chaque année,le lundi de Pâques 4 orchestres polonais du Nord de la France.

Pour nous  ,de La Louvière,c’est comme aller à Trooz pour Wallonie-Pologne ou à Beringen à la maison « Polonez » et donc il a été facile d’expliquer aux différents orchestres que la Belgique n’était pas loin, que l’on connaît chez nous, surtout l’orchestre de Christian Kubiak , que les bals polonais faisaient il y a 35 ans, partie de la vie des Polonais en Belgique et qu’ils recherchent des orchestres pour leurs bals polonais.Si l’orchestre de Benoît Adamiak se déplace jusqu’à Wisła pour faire la fête, un bond en Belgique est tout aussi faisable. » Avec plaisir » nous disent-ils « si les Polonais de Belgique sont comme vous, cela promet d’être chaud »

Voici donc leurs références auxquelles nous ajoutons notre enthousiasme. On a dansé et chanté toute l’après-midi jusqu’au soir, séduits par leurs prestations.

Il y a dans le Nord de la France, chaque semaine plusieurs possibilités de « balować » avec ces orchestres prestigieux. Ils ont souvent un site internet mais surtout Francis Dudzinski , avec le blog qu’il consacre aux orchestres polonais du Nord et même du Monde entier, vous informe dans la rubrique « agenda » , du calendrier pour chaque mois à venir, agenda extrêmement fourni à ce sujet. Préparez vos « lakerki » pour la danse.

http://generationkubiak.viabloga.com

les Bolero's

 

LES BOLERO’S: pas de site internet. Stanis SILIŃSKI,rue Pasteur,43 à 62400 DIVION /tél de Belgique 00 33 3 21 62 53 68. Il anime tous les lundis sur Radio Bruaysis ,une émission polonaise de 19h à 22h30 que l’on peut suivre en direct sur Internet sur

 www.radiobruaysis.com

téléphone de Belgique pour une dédicasse:00  33 3 21531333 ou par mail

stanis@radiobruaysis.com

Wesole chlopaki

WESOŁE CHŁOPAKI (les Joyeux Garçons). Jean CZAICKI rue de Châtellerault,14 à 62420 BILLY-MONTIGNY/ tél de Belgique 00 33 3 21 49 75 87

Diabelski orkiestra

 

DIABELSKI ORKIESTRA  tél de Belgique 00 33 6 79 97 51 15

http://diabelski.orkiestra.free.fr

piermisi@orange.fr

BENOIT ADAMIAK et son orchestre tél de Belgique 00 33 3 21 72 26 84

Benoît Adamiak

  adamiak_ben@yahoo.fr

L’accueil, l'ambiance est extraordinaire à Haillicourt, sur la scène, sur la piste, dans les tables.

Allez Monsieur le Maire,en polonais.Bravo!

 

Allez, Monsieur le Maire, en polonais la chanson !

et ça tourne et ça tourne et je vole et je vole ensorcelé avec Diabelski Orchestra

Et ça tourne, et ça tourne et je vole et je vole , ensorcelé par l’orchestre Diabelski

à gauche,Jean Czaicki des Wesole chlopaki et sur la chaise Benoît Adamiak .Les musiciens réunis font pêter la salle

A gauche, Jean Czaicki de « Wesole Chlopaki », Benoît Adamiak debout sur la chaise. Les musiciens des orchestres réunis font exploser la salle

un solo en l'honneur des belges

 

 

Un solo pour notre table, en l’honneur des Belges

 

Un 5e orchestre encore.

Jérôme RYS à Anor avril 2008

 

Jérôme RYS orkiestra   03 27 78 22 12

 Jérôme RYS à Anor en 2008 (avril)

 

Au début d’avril 2008,  nous voilà à Anor cette fois , une bonne douzaine de Belges,enfin… des Polaks . Anor c’est tout près de Chimay, pour découvrir l’orchestre de Jérôme RYS. Il nous a fait danser de midi à huit heures du soir . Quelle fête!

 

2

p 33 la petite histoire des Polonais du Nord est comme la nôtre

Je vous engage à la lecture d’une longue étude de 22 pages de Marion Fontaine.Cela vaut la peine.Docteur en histoire,celle-ci est occupée à l’ENS-EHESS (école des hautes études en sciences sociales)Elle relate l’histoire des Polonais en France,autour de Lens dans l’étude:

tapons Marion Fontaine dans Google et ouvrons:

La « Polonité » face à la sécularisation dans le monde minier lensois ou retapons ce titre en entier dans Google,cela ira plus vite

http://histoire-sociale.univ-paris1.fr/Collo/Migrations/Fontaine.pdf

 

 

Prenons la peine de la survoler,de la lire ,de la relire encore,de la comprendre et d’observer le renouveau actuel,la vigueur de la Polonité dans le Nord.

Plus tard,tapons encore une fois:Marion Fontaine et  découvrons encore d’autes études sur les Polonais dans le Nord

Après la lecture de cette historique des Polonais autour de Lens,commençons l’étude du site de la Maison de la Polonia,lisons toutes les rubriques du menu et dans « accueil » ,lisons l’historique.Ensuite, contactons-les pour nous abonner au très très intéressant « Echo de la Polonia ».

http://maisondelapolonia.com/

Comparons alors avec ce qu’est la communauté polonaise aujourd’hui au Limbourg et en Wallonie et nous comprendrons pourquoi « les Polonais du Centre » se déplacent ,voilà bientôt deux années,à Bruxelles,à Liège,dans le Borinage,à Charleroi et dans le Limbourg pour tisser un réseau de relations et des amitiés sincères.Nous comprendrons pourquoi un Institut d’études sur la Polonité dans le Centre permettra de dresser un état objectif de la présence polonaise dans le Hainaut,un recensement objectif des associations polonaises actives et passées ,et pourquoi ,  à la recherche d’exemples très proches de situations florissantes, maintenant ,nous nous déplaçons pour voir ,tout en nous amusant,dans  le Nord de la France

La chronologie des événements historiques est semblable pour tout le Nord Pas-de-Calais et même tout à fait comparable à ce qui c’est passé chez nous et donc ,nous sommes ici dans le Centre,le pays de Charleroi,le Borinage,le Pays de Liège une réplique presque parfaite du vécu des Polonais de France.C’est vrai,chez nous,les mines n’ont pas été nationalisées;l’enseignement libre a toujours été subventionné par l’Etat et n’est pas un enseignement privé;la Mission Catholique Polonaise  ,confiée depuis le 1e janvier 1948 aux Oblates de Marie Immaculée, est plus autonome qu’en France et les curés polonais sont payés par l’Etat; ce qui n’est pas le cas en France.Bien sûr ,on relèvera encore d’autres distinctions mais l’important,c’est notre destinée en province et celle des Polonais du Nord qui sont les mêmes. 

 

A Beringen,nous a expliqué Henry Pluta,la vivacité actuelle du centre culturel polonais « Polonez » résulte d’une collaboration entre les « catholiques » et les Polonais qui ne le sont pas.Ces derniers se réunissaient un rien plus loin dans la cité ouvrière et la fréquentation s’effritait des deux côtés.En Belgique,certains l’ont déjà bien compris et ont réagi positivement .Il faut savoir que le domaine « Polonez » à Beringen,n’appartient pas à la Mission Catholique Polonaise mais aux »Polonais »et la démarche d’ouverture,les négociations avec les uns et les  « autres » a été plus libre,plus directe et, solutionnée par un dialogue franc d’hommes à hommes.

Beringen oct 2007Henry Pluta av.dernier debout à droite

Beringen, octobre 2007, tout le comité actuel de « Polonez » en fête avec « les Polonais du Centre ». Henry PLUTA est l’avant-dernier debout à droite

Chez nous autour de La Louvière, c’est le même. A tel point que nous n’apparaissons que ça et là sur une ou l’autre liste de Polonais de Belgique; alors que nous sommes si nombreux. Certains mènent encore un combat d’arrière-garde ,celui des années 50 où celui qui n'allait pas à la messe polonaise était d'office un communiste et le dernier carré est composé d’irréductibles obstinés . Il ne s’agit pas de se rendre mais de dialoguer pour construire un avenir ensemble.

Oui, la situation à Bruxelles est tout à fait différente aujourd’hui avec la présence massive des nouveaux arrivés de Pologne. La messe polonaise est pleine à craquer , à chaque office. Il faudra des années  avant de faire entendre raison à ceux qui gèrent cette ferveur.

Dans toute la Wallonie, tout se passe autrement, comme dans le Pays de Lens et il n’y aura pas d’autre issue que la création d’un réseau d’associations à l’image de la Maison de la Polonia, le Kongress à Hénin-Beaumont , ou à l’image de l’entente des associations du Limbourg belge.

 

Jean-Marc ZWERENS

Jean-Marc ZWERENS, au centre, président de la Maison de la Polonia. A gauche Dorota Zwerens qui travaille à la rédaction de l’Echo de la Polonia. Kozlowski Alexandre à droite, attaché culturel auprès des « Polonais du Centre » en visite en groupe, dans le Nord à la fête d’Haillicourt

3

 

852 HAILLICOURT notre retour dans le Pas de Calais - les Polonais du Centre. Łączymy starą zapomnianą opuszczoną Polonię w okręgu "le Centre" Belgia

https://www.facebook.com/cqf6haillicourt/ Pourquoi Hallicourt ? Où est-ce qu'on tombe là? Voilà 12 ans , en 2008, nous sommes partis un Lundi de ¨Pâques ,à quatre , Jean Luc DUPONT, Wioleta KIELBOWICZ, Régine FABJANCZYK et Alexandre KOZLOWSKI à la rencontre des Polonais près de l'ancien Bruay en Artois.

http://www.polonaisducentre.eu