archives de " les Polonais du Centre" n°469 de l'ex Skynet blog publié le 5 décembre 2012

 

barborka 4 décembre 2012

Oublier ! mais pourquoi?

 

A la mémoire des mineurs polonais en Belgique, nous republions fin novembre 2020, toute une série d'articles sur ce qu'est " la sainte Barbe"

 

 

            staryszak 8.jpg

 

collection Janina Staryszak

Au milieu, dans les années 50, le père de Janina Staryszak, à Flénu dans le Hainaut.

 

Sur la plupart des photos, vidéos avec des mineurs, des groupes de mineurs, à partir de 1911 dans le Centre par exemple, il y a plus que certainement , au moins un, sinon, des, mineurs polonais.

Ce ne sont pas des anonymes,c’est des mineurs polonais en Belgique.

A la Cantine des Italiens (La Louvière), la province de Hainaut présente une histoire de l’émigration  avec une présentation fort  incomplète sur les Polonais . De plus,  là aussi, une photo illustrant l’épisode italien est en fait un groupe complet de mineurs polonais le jour de la sainte Barbe au Quesnoy à Trivières.

L’ Institut d’Etude sur la Présence Polonaise dans le Centre que nous avons créé n’a pas été consulté sur un sujet qu’il connaît pourtant bien mieux que d’autres.

 

 

Ayons donc une pensée émue à la mémoire de nos parents ramenés en Belgique dès le début des années 1900 et qui ont fondé l’importante descendance polonaise dans tout le bassin houiller.

Nous devons dans notre pays d’accueil, rappeler nous mêmes qui nous sommes et d’où nous venons.

L’intégration d’une Communauté ce n’est pas tout oublier, lentement ou  très vite .

C’est nous- personne d’autre ne s’en chargera-  qui devons expliquer à nos enfants , en montrant le terril, en visitant les Ecomusées à Bois-du-Luc, à Blegny, à Beringen Mijn, qui devons expliquer que les Polonais ont peiné dans chaque charbonnage du pays pendant près de cent ans.

Il reste en tout une dizaine de  mineurs polonais en vie dans la région du Centre et du Borinage ,sur les milliers  de Polonais importés  en masse de Westphalie, de Pologne et d’Allemagne libérée entre 1945 et 47.

Le dur labeur de nos aïeux , la vie des familles polonaises dans les baraques, dans les corons, doivent nous rester en mémoire et être transmis non seulement au sein de la communauté polonaise mais à tous, ici en Belgique.

Ces moments de l’histoire de Belgique manquent curieusement dans les livres d’histoire et  donc, nous devons nous même, la raconter, nous les Polonais, chaque année à la sainte Barbe.

ste barbe.jpg

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=V-5bktzeZYg

http://www.youtube.com/watch?v=ccmNxAjiFM8

 

 

Numériser0001.jpg

p13_baraques2 (600 x 600).jpg

 les demi-tonneaux à L'Avaleresse (Bois du Luc  Trivières )

idem à Marcinelle Bois du Cazier